Pérenniser notre fonctionnement


Nous avons essayé … depuis vingt ans au moins, mais nous constatons que le succès n’est pas au rendez-vous.

L’idée était relativement simple :   

• favoriser la venue en mission d’un maximum de parrains (et familles)    • la participation à une mission provoque généralement un renforcement de motivation des parrains   

• nous pouvions ensuite repérer des « candidats » potentiels pour faire partie de notre Conseil d’Administration (motivation et âge moins élevé que le président)   

• faisant partie du CA, un parrain peut être amené à participer à une mission avec Philippe MEYER pour voir comment se passent les rencontres, les différents types de contacts, comment arrive un projet, comment nous le gérons et le faisons mûrir et comment nous le menons à terme …   

• ce parrain peut éventuellement ensuite « conduire » une mission seul avec notre salarié sur le terrain   

• au bout de quelques années, il peut donc y avoir un (ou des) candidats au poste de président ou autre.

De très nombreux parrains ont participé à une ou plusieurs missions (jusqu’à cinq participations pour un même parrain)


Les deux premiers points ci-dessus ont été atteints, le troisième partiellement atteint, mais l’idée d’origine n’est pas allé à son terme. Qu’y a-t-il à faire ?

Voici une liste (non-exhaustive) : je pense qu’il faut d’abord de l’envie, de la volonté, de l’attachement, voire de la passion. Sans cela, rien de ce qui suit ne sera possible. Quelques aptitudes et compétences sont bien sûr nécessaires pour assurer et dynamiser les points suivants : animer en France notre association ; organiser les CA, mettre sur pieds des opérations de recherche de parrains et des contacts extérieurs de recherches de financements, trouver ou faire fabriquer des produits à vendre et les vendre, commandes et gestion des produits, conception des lettres, bons de commandes et autres documents, réaliser chaque trimestre le « Zébu », gérer les dons et parrainages, éditer les reçus fiscaux, manager notre salarié malgache, assurer les missions … Et faire tout ce qu’il y a à faire pour que Projet Action continue sur sa lancée avec sa démarche et ses réalisations manifestement appréciées ici et là-bas.
Les points ci-dessus pourraient être pris en charge par plusieurs personnes et non plus par une seule.
Je ne veux pas être trop long en essayant de compléter cette liste et en rentrant dans des détails pas forcément passionnants, mais la question est posée : je suis président de Projet Action depuis bientôt 24 ans et j’affiche depuis trois mois 70 printemps au compteur  …

Vous êtes tenté (e) ?

Vous avez des remarques ou des questions : tsaragiso@gmail.com

 

Philippe MEYER - Président de Projet-Action

 

 

Dans le cercle, le territoire d'intervention de PROJET ACTION
Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© ASSOCIATION PROJET ACTION