Nouvelles des villages et des chantiers

 

Je suis revenu de la brousse samedi. Les résultats du CEPE sont publiés. Toutes les écoles de notre zone d’intervention ont enregistré un très bon résultat. Malgré la grève du syndicat des enseignants et la crise sociopolitique que le pays traverse, les taux de réussite varient entre 93 et 100%. Quant au BEPC et aux différents diplômes de l’enseignement technique, c’est seulement les épreuves de Gym qui sont faites. Les épreuves écrites auront lieu début Septembre.

 

A propos de la livraison des meubles, M Lalao s’est désisté. Son camion est en panne et il ne trouve pas la pièce qu’il faut pour.
J’ai donc contacté le transporteur d’Anketa. Il est Ok pour livrer les meubles en 3 voyages à raison de 300 000 Ar par voyage : un pour les meubles de l’EPP Lambolo, un pour les meubles de l’EPP Manombo et un pour les meubles des EPP Androtsy et Tsihake .

 

A part ça, les inaugurations se préparent.
Lambolo : Le chantier est terminé et a été réceptionné. Vous ne pouvez pas deviner la joie des villageois en voyant terminée l’école en dur longtemps désirée. Ne trouvant plus quoi nous dire, le patriarche m’a seulement demandé d’insister sur votre venue avec les parrains. Il disait que la piste « Soarano-Lambolo» sera réconfortée et les 4x4 qui vont les transporter passeront sans problème. Concernant les meubles, les villageois n’attendent que mon appel pour les récupérer à Anteteza avec leurs charrettes.


Antsonomarify : Les principaux responsables du village et quelques membres de la chorale MISAFA étaient en réunion
concernant les préparatifs de l’inauguration du préscolaire avec le premier adjoint au Maire de Marofoty quand je suis arrivé. Ils ont profité de mon passage pour témoigner l’importance qu’accordent les gens à cet édifice pour l’éducation de leur progéniture.
Dans son intervention, le premier adjoint a rapporté que beaucoup sont les villages qui viennent lui demander ce qu’Antsonomarify avait fait pour l’avoir. Cela pour exprimer ses compliments pour la spécificité du bâtiment par rapport à ce qu’il a vu ailleurs. Concernant l’inauguration, Danielson m’a demandé de vous prévenir que ça va chauffer. C’est la chorale MISAFA qui va animer la fête. Les choristes attendent avec impatience le 19 octobre pour chanter « tout peindre en bleu » avec Philippe.


Marorofy : La commune a reçu une somme assez importante du FDL (Fond de Développement Local) pour financer la
construction d’une nouvelle mairie. Le bâtiment fait 5m sur 10m et comprend 3 bureaux dont un pour le maire et les deux autres partagés pour les adjoints et l’état civil. Il est implanté à environ quarante mètres en face de la salle polyvalente. Une équipe de 4 personnes était en train de faire la fouille de la fondation quand je suis passé. Concernant nos chantiers, la salle polyvalente et le petit bazar couvert sont terminés et réceptionnés.


Androtsy : Le village était un peu désert quand je suis passé. Un tombeau a été saccagé et les villageois se sont rendus au
cimetière du clan victime pour constater le dégât. J’ai appris que les malfaiteurs ont volé une trentaine d’os longs et ont laissé éparpillés les restes des dépouilles.

Concernant l’inauguration de la nouvelle école, les villageois se sont cotisés pour couvrir les dépenses liées à la fête.


Tsihake-Manombo: Les chantiers que nous avons confiés à M. Albert sont tous terminés et réceptionnés. L’inauguration se prépare et le Maire veut que la cérémonie ait lieu à la mairie.
Il souhaite que les membres de la chorale MISAFA d’Antsonomarify puissent venir pour animer la fête. Il s’est souvenu des
célèbres chansons au rythme reggae que ceux-ci ont chanté lors de l’inauguration de la « piste RAINILAY Zéphirin ».
Concernant la piste N°5, les deux communes se relayent pour faire brûler les souches restantes mais ce n’est pas fini.


Tsandamba : Le premier « 2 logements familles» est terminé. La réception provisoire est faite et j’espère que vous avez reçu le PV avec les photos. Le 2e « 2logements familles» est quasiment terminé. La réception pourra avoir lieu dans 2 ou 3 jours parce que Manitra doit encore faire rectifier les défauts que j’ai constaté sur les portes (panneau un peu oblique, planches pas bien poncées etc..).
Concernant les autres bâtiments (3 logements célibataire, bureau), les pannes sont posées mais les tôles ne sont toujours
pas livrées. Manitra expliquait que son fournisseur ne peut plus attendre la fin de chantier pour être payé et cherche des prétextes pour réclamer le paiement avant livraison. Comme sa trésorerie ne lui permet plus d’honorer la réclamation de son fournisseur, il n’attend que votre virement pour verser un acompte.
A propos de l’inauguration, avec M Odilon et le Chef de village, nous avons parlé des préparatifs concernant la fête et M. Odilon disait que le Maire s’est déjà occupé des invitations, il est passé au bureau du commandant CIRGN pour demander au Général Serge de transmettre les invitations aux hauts gradés de la Gendarmerie de Tana. Il a aussi pris contact avec le Général Alphonse RAMANANJATOVO  et celui-ci a promis de venir.
                                                                                                                                                                                Alijaona RAJOMALAHY

 

Nouvelles des chantiers

 

Lambolo : Tout va bien dans le village. Malgré la sècheresse, le patriarche a fait une bonne récolte cette année. Il emmagasine chez lui 60 sacs de riz blanc.

Concernant le chantier, la nouvelle école est implantée à environ 20m à l’ouest de la petite école en paille faite par les parents d’élèves. Les travaux de fouille sont faits. Les ouvriers s’occupent actuellement du soubassement, ils comptent le finir cette semaine et attaqueront le coulage des agglos lundi.

 

Antsonomarify : M. Lalao a confié aux villageois le transport en charrettes des blocages et leur a promis de donner l’argent destiné au gasoil. Les appros en sable ont été faits en camion. Les membres de la chorale se sont relayés pour activer le chargement et déchargement et en  moins d’une semaine, le sable et les blocages nécessaires à la construction sont livrés sur le chantier. La fouille de la fondation est faite, l’équipe de chantier s’occupe actuellement du ferraillage et de l’assemblage des planches de coffrage, elle ambitionne de finir la fondation cette semaine et commencer le coulage des agglos au début de la semaine prochaine.

 

Androtsy : M. Lalao a bien démarré les travaux le 1er mai. Avec la bonne organisation du comité de construction et la participation effective des villageois, les appros sont  faits en quelques jours. Les travaux de l’école sont actuellement au niveau de l’élévation des murs. Lors de mon dernier passage, j’ai compté 837 agglos. Si tout va bien à ma prochaine descente sur le terrain, les murs seront au-dessus de l’appui fenêtre.

 

Marofoty : La salle polyvalente est implantée sur le côté sud-est du bureau de la commune. Le sable et les blocages nécessaires à la construction sont déjà sur le chantier. L’équipe de Lalao finissait le soubassement quand je suis passé.

 

Tsihake : Les tôles rouillées sont démontées avec les morceaux de charpente métallique endommagés. Les claustras marquant notre intervention sont posés. Les fissures sont réparées et les enduits des parties au-dessus des plafonds sont faits. Les pannes et les tôles sont commandées, l’équipe n’attend que la livraison pour les poser et finir la toiture.

 

Manombo : Comme à Tsihake, les vieilles tôles sont démontées avec les charpentes endommagées. Les claustras marquant notre intervention sont posés. Les ouvriers  sont en train de finir les enduits des parties qui étaient au-dessus des plafonds quand je suis passé au chantier. Les pannes et les tôles sont commandées. En attendant la livraison, les ouvriers vont terminer les réparations et  revêtements des poteaux.

Concernant le Gite d’Etape, la fondation est faite. L’équipe attaque actuellement le coulage des agglos.

 

Tsandamba : Comme notre moto n’est pas performante, je suis allé à Tsandamba en taxi-brousse.  Manitra et son équipe sont installés dans une des maisons en vondro au nord du débarcadère. Les matériaux de construction sont stockés dans la pièce où étaient hébergées les footballeuses du CFP. Les appros en blocages ne sont pas dans le souci de l’équipe. Celle-ci n’a fait que ramasser les blocages sur place. Comme la carrière de sable se trouve à peine à 300 m au nord du chantier, Manitra a confié aux villageois le transport en charrettes du sable. Comme M.Lalao à Antsonomarify, il leur a aussi donné l’argent prévu pour le gasoil. Manitra m’a informé au téléphone que la fouille de la fondation du premier logement est faite. Son équipe s’occupe actuellement de l’ouvrage en infrastructure (le soubassement). Il m’a dit qu’il avait du mal à trouver le camion pour transporter les matériaux. Les taxis-brousse sont fréquemment surchargés et ne peuvent transporter que quelques sacs de ciment et avec un prix exagéré.

 

Atelier SAKAMA : Les 56 chaises enfants sont toutes montées. Quant aux tables octogonales, Il ne reste  que le ponçage des plateaux. Si tout va bien, les meubles pour le préscolaire seront prêts après la pentecôte. Concernant les autres meubles, les planches et les chevrons sont prêts mais ils veulent d’abord finir les meubles d’Antsonomarify.

 

Menuisier de Fitsitike : Malgré le temps qu’il a mis pour raboter et découper  les planches et chevrons, le menuisier a monté les chaises et les tables. Il ne reste  que le ponçage. Les mortaises des  pieds des lits sont aussi faites. Il s’occupe actuellement du sciage des longerons.

Tuléar le 16.05.2018 - Alijaona RAJOMALAHY

 

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© ASSOCIATION PROJET ACTION