ZEBU 90 

Déc. 2019 - Janv. & Fév.2020

 

EDITO
Continuons pour le développement


Il y a tant à faire … un peu partout ! Mais Projet Action se doit de confirmer sa démarche, celle qui nous guide depuis 23 ans : pas d’assistanat qui est à l’opposé du développement « construit » par notre association année après année, pas de saupoudrage géographique lui aussi à l’opposé du développement et pas de misérabilisme … une façon de faire, que nous jugeons dramatique et qui entérine la dépendance s’opposant à tout développement.
Depuis deux ans environ, nous « vivons » de nouvelles demandes et de nouveaux besoins : demandes d’AGR (Activités Génératrices de Revenus) et besoins de salles de classes supplémentaires notamment pour le préscolaire.
C’est ce qui marquera l’année 2020 et, sans doute, les suivantes dans nos cinq communes d’intervention actuelles.
Le problème étant que ces demandes et besoins nouveaux sont très consommateurs de temps ; il faut en effet autant de temps voire plus pour mettre sur pieds une AGR qui débouchera peut être sur une dépense de 2000€ à 3000€ que pour instruire et acter le besoin d’un collège qui, lui,  coûtera six à huit fois plus.
De même, il faut autant de temps pour acter le besoin d’une salle préscolaire que pour recenser le besoin d’un collège ou d’un lycée.

Tout cela pour dire que si nous ne faisions « que » des AGR, notre budget serait loin d’être complètement utilisé.
Il y a aussi un équilibre à rechercher avec les communes voisines (nous avons fait beaucoup sur les cinq communes actuelles) et les premiers contacts ont été pris avec celles d’Ankililoake et d’Analamisampy situées au nord de la commune de Milenake (voir carte) … nous sommes appelés à y démarrer nos interventions.
Et comme nos forces sur le terrain sont limitées (un salarié et les missions que je mène), nous serons attentifs, en fonction bien sûr de nos possibilités budgétaires, à des collaborations possibles avec d’autres associations qui auront une démarche similaire à la  notre et qui auraient besoin d’un cofinancement … sur la région de Tuléar, ailleurs à Madagascar, voire ailleurs dans le monde.
Il va falloir gérer tout cela à bon escient mais avec votre soutien et votre belle fidélité… ça va le faire.
Philippe MEYER – Président de Projet Action

 

Dans le cercle, le territoire d'intervention de PROJET ACTION
Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© ASSOCIATION PROJET ACTION