EDITO Zébu n°93

 

Espoirs

 

Madagascar, c’est l’excès ...

 

De pauvreté d’abord puisque 3 habitants sur 4 vivent avec moins de 1,9 dollar par jour. De cœur aussi, tant la générosité de ce peuple avait touché le pape François lors de son voyage il y a un an.

 

D’audace, voire de culot, devant l’engouement précipité du président malgache pour la piste de l’artemisia comme remède au Covid-19.

De récentes recherches allemandes ont confirmé que cette piste était prometteuse, malheureusement le manque de rigueur scientifique, de transparence et de coopération des acteurs malgaches ont amené l’institut  Max Planck et la Freie Universität deBerlin à poursuivre leurs travaux avec un producteur des Etats-Unis.

 

Et une nouvelle fois, Madagascar est restée en chemin, prisonnière de sa grande pauvreté.


Une récente délégation de parlementaires Français, en mission dans ce beau pays de près de 26 millions d’habitants, alertait sur l’état de cette île : « un concentré de toutes les misères », « le paradis de la sous-alimentation chronique »...

 

Dans la tourmente, malgré les difficultés pour recevoir des informations de son salarié, Projet Action continue, dans la droite ligne de son principal objectif : agir concrètement pour le développement au service des populations.

 

On peut ainsi déjà lister un certain nombre de projets 2020 terminés :

2 salles préscolaires, un CEG (collège d’enseignement général) et internat, petits marchés couverts, un poulailler, un mur de soutènement d’une piste...

Les chantiers démarrent pour deux autres CEG, les réunions d’éducation sanitaire et les cours d’alphabétisation adultes sont en cours...

Et bien d’autres actions encore dans cette région du Sud-Ouest où, même si la pauvreté y est plus cachée, la malnutrition est fréquente, les maladies tropicales sont présentes et le changement climatique est

déjà très sensible, avec une aridité de plus en plus forte.


Madagascar, ce sont aussi des espoirs. Et cette permanence
d’actions et de projets que notre association mène depuis près
de 25 ans, en coopération étroite et concertée avec les autorités
locales, et surtout grâce au soutien de ses donateurs et parrains
fidèles, en est l’illustration la plus immédiate.

 

Anne GOIRAND – Trésorière de Projet Action

 

 

 

Un texte ! Vous pouvez le remplir avec du contenu, le déplacer, le copier ou le supprimer.

Lorem ipsum dolor sit amet, consetetur sadipscing elitr, sed diam nonumy eirmod tempor invidunt ut labore et dolore magna aliquyam.

 

 

Dans le cercle, le territoire d'intervention de PROJET ACTION
Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© ASSOCIATION PROJET ACTION