23 ANS DE REALISATIONS

Les bienfaits

 

« Essayez de nous dire un peu plus les bienfaits, les avancées, les résultats, les bénéfices … des actions et réalisations de Projet Action ».

Une marraine me faisait cette demande il y a quelques semaines au téléphone et cela m’a fait réfléchir. Il est vrai que nous ne passons pas notre temps à mettre en avant, par exemple dans le Zébu, tous les beaux résultats et toutes les belles conséquences de nos actions et réalisations.

En y réfléchissant, la première chose qui me soit venue à l’esprit est : « mais je ne sais pas tout ! », oui parce que pour « tout savoir » je pense qu’il faudrait passer du temps, beaucoup de temps, enquêter, constater, interviewer, vérifier … que sais-je encore ?

Et ce temps, figurez-vous que je ne l’ai pas et que Projet Action ne l’a pas. Par ailleurs il est évidemment exclu que nous décidions de payer pour que quelqu’un le fasse à notre place. Je connais ce principe de soi disant évaluation ; c’est coûteux, pas forcément bien réalisé et, à part deux ou trois bricoles, il n’en ressort pas grand-chose si ce n’est parfois de jolis textes et de belles phrases à la gloire du client.

Alors je me suis dit que j’allais essayer simplement de raconter ce que je sais, ce que j’ai vu et constaté, ce que l’on m’a dit dans les villages. Ce sera sans doute, de temps en temps, un peu « général » mais bon … je me lance.

 

J’ai d’abord décortiqué notre document « 23 ans de projets et d’actions » et je me suis amusé à compter, années après années les actions et réalisations. Je précise tout de suite que ce qui est listé dans ce document et donc ce que j’ai compté comme action ou réalisation est de nature très diverse en importance comme en coût mais une action est une action … qu’il s’agisse d’un prêt à 0 % d’intérêts pour acheter deux machines à coudre (les prêts ont toujours été remboursés intégralement … pas toujours dans les délais prévus au départ mais remboursés) avec, à taux de change constant, une dépense nulle au final, ou qu’il s’agisse d’une réalisation « à gros budget » comme le CFP d’Ankaraobato et ses nombreux bâtiments, équipements, animaux et matériels divers. Entre ce deux extrémités, j’ai compté 240 actions ou réalisations. (et non 230 comme annoncé dans le dernier Zébu après m’être contenté de multiplier 23 pas 10 en moyenne annuelle).

240 actions-réalisations qui se répartissent en quatre grandes familles :

  • amélioration des conditions d’éducation
  • amélioration du niveau de santé
  • développement de la vie sociale
  • développement économique

 

L’éducation : nous avons réalisé 4 écoles ou salles préscolaires (il y en aura deux de plus cette année), 21 écoles primaires, 6 collèges (+ 3 en 2020), 1 lycée d’enseignement général, 1 Centre de Formation Professionnelle, 1 lycée d’enseignement technique et professionnel (ces deux derniers établissements sont les plus complets de tout Madagascar et les seuls à être situés en pleine brousse), mais aussi 3 bibliothèques villageoises, 14 classes vertes et 5 groupes d’alphabétisation adultes, sans compter les aides apportées au sport. Tous ces établissements fonctionnent bien sûr encore aujourd’hui et profitent à près de 10000 enfants et jeunes … comment chiffrer les bienfaits de toutes ces réalisations ? Je vous laisse les imaginer….. des milliers de BEPC, de CAP, de BEP, de BAC, et de BAC PROS. Une partie au moins de ces jeunes sont et seront mieux armés pour affronter leurs vies d’adultes.

 

La santé : 35 puits, des arbres fruitiers, 9 centres de soins et maternités, 1550 réunions d’ Education Sanitaire et Nutritionnelle, formations et développement du maraîchage … de l’eau de meilleure qualité limitant le nombre de maladies, quelques fruits et surtout des légumes pour une alimentation plus équilibrée pour une partie des villageois, des soins mieux et plus vite dispensés grâce à la proximité des réalisations, toutes ces réunions d’ESN qui ont limité le nombre de maladies. Là aussi il est difficile, voir impossible de chiffrer les bienfaits mais avec la variété et le nombre des actions et réalisations …. on en a une petite idée…. Avec, au minimum, quelques centaines de vies sauvées.

 

Vie sociale : les ponts et les pistes (9) qui seront également cités dans le domaine économique, facilitent ou permettent les contacts et relations, les visites bref, tous les déplacements sont améliorés, transformés et parfois même révolutionnés, 8 salles polyvalentes et une salle culturelle pour se réunir, prendre des décisions, se cultiver, faire la fête, s’informer … en toute saison ! L’aide apportée notamment à la chorale Misafa d’Antsonomarify (enregistrement CD et organisation de « tournées ») leur a permis de découvrir un peu plus leur région et a permis aux spectateurs de découvrir un spectacle de qualité qui peut servir d’exemple et donner des envies. Les 2 gendarmeries réalisées (Milenake et Tsandamba) ont au moins un peu amélioré la sécurité et le sentiment de sécurité des villageois. Avant, les villageois se déplaçaient déjà beaucoup mais aujourd’hui les voyages et déplacements se multiplient, on va plus vite, on va plus loin et on voit des choses que l’on n’avait jamais vu ce qui permet de raconter aux autres ses voyages et ses découvertes. On découvre ce qui se fait ailleurs ...

 

Vie économique : les arbres fruitiers ; plusieurs centaines ont été plantés et par exemple, un villageois d’Ankaraobato est maintenant appelé M. Géwi, du nom de l’arbre fruitier qui a fait sa fortune (une maison en dur, une moto, de jolis meubles …), les pistes qui permettent de se rendre plus vite et plus facilement aux marchés pour vendre ses produits agricoles et autres, les marchés couverts (8) pour mieux exposer sa production et donc mieux vendre, les magasins de stockage (9) qui permettent de stocker, à l’abri, son riz, son manioc ou son maïs et d’attendre que les cours remontent un peu alors qu’avant on était quasiment obligé de tout vendre dès la récolte … au plus bas prix, les canaux d’irrigation qui ont permis d’irriguer des centaines d’hectares (on m’a même parlé de milliers d’hectares) avec des lentilles, des aubergines, du manioc, du maïs et du riz qui poussent là où avant il n’y avait que des champs de poussière. Les formations (maraîchage, fabrication de papier artisanal, poules pondeuses, élevage porcin …) qui débouchent et qui vont déboucher sur des compléments de revenus plus ou moins importants. Par exemple ; 20 familles de Tsaragiso commencent à mieux vivre grâce aux revenus des poulaillers et au-delà même des revenus il faudrait parler de la grande fierté éprouvée par ces villageois qui, si besoin en était, développent encore la notoriété de leur village.

Je n’oublierai pas nos célèbres brodeuses avec Lisa et son équipe de six brodeuses que l’on fait travailler depuis plus de vingt ans grâce à vos commandes (en ce moment ce sont les sacs « épices », les torchons et les sacs à pain…. Des revenus très significatifs et réguliers pour 6 familles.

Citons encore les quelques prêts à 0 % d’intérêts qui ont permis à des associations d’acheter des machines à coudre, des glacières, une décortiqueuse de riz ou qui ont permis d’améliorer le fonctionnement d’une coopérative paysanne (tous ces prêts à 0 % d’intérêts ont généré et génèrent toujours de l’activité et des emplois en quantité non négligeable). Citons aussi les 3 restos et gargotes qui tant bien que mal participent au développement de leur village et qui ont créé quelques emplois (à temps plein et à temps partiel). J’allais oublié les 4 gîtes d’étape qui procurent quelques revenus aux communes et associations qui s’en occupent et qui invitent les voyageurs à faire halte et à utiliser les petits commerces locaux.

 

Je ne sais pas si la marraine qui me demandait ce type d’informations sera pleinement satisfaite de cet article, j’ai sans doute oublié tel ou tel aspect ou exemple, mais j’ai essayé de retranscrire au mieux en parlant simplement de ce que j’ai constaté depuis 23 ans … le développement généré par la plupart de nos actions et réalisations.

Toutes nos communes d’intervention sont en développement, à des degrés divers … c’est notre raison d’être.

 

Philippe MEYER – Président fondateur de Projet Action

 

 

 

Dans le domaine de la vie sociale et économique :

  • Gros travaux sur des canaux pour irriguer des centaines d'hectares supplémentaires
  • Salles de réunions ou polyvalentes pour échanger des idées, monter des projets, suivre des formations
  • créations de marchés couverts, de magasins de stockage afin que les producteurs puissent vendre leurs produits à de meilleurs prix
  • Prêts à 0 % pour permettre le développement d'activités génératrices de revenus (broderie, couture, maraîchage, papier artisanal...)

Dans le domaine de l’éducation:

Une école maternelle, des écoles primaires, des collèges, un lycée technique et professionnel, un centre de formation professionnelle, des bibliothèques pour améliorer les conditions d’enseignement, augmenter le taux de scolarisation et faire baisser l’analphabétisme.

Dans le domaine de la santé

De nombreux puits pour une eau plus saine, des centres de soins, une maternité pour mieux soigner les grossesses et ne plus accoucher sur une natte à même la terre, le développement du maraîchage pour un meilleur équilibre alimentaire ainsi que des séances d'éducation sanitaire et nutritionnelle

Education Sanitaire

L’amélioration des conditions sanitaires dans les villages de sa zone d’intervention constitue une des préoccupations de Projet Action. Poursuivant ses actions, Projet Action a financé cette année 100 réunions d’éducation sanitaire animées par Mme Perline avec toujours comme objectif de faire connaître les préventions à toutes les maladies.

Les thèmes des réunions ont été choisis en fonction des maladies dominantes dans la commune de Milenake, avec le conseil du Médecin responsable du secteur.

Mme Perline a démarrée ses « randonnées » début mai pour les terminer mi juin. Chaque lieu de réunion a bénéficié, en moyenne, de 4 réunions et l’assistance a variée de 15 à 32 personnes (sans compter les enfants).

Les thèmes des réunions :la propreté source de santé, le palud et l’utilisation de moustiquaire, la vaccination, les méfaits de la tisane traditionnelle, les infections sexuellement transmissibles, le planning familial.

Les 23 villages bénéficiaires : Ankilitelo, Lambolo, Bekorohake, Anteteza, Tranolahatse, Ampoizy, Ambatolily, Ankasiabo, Ambalavy, Milenake nord, Milenake sud, Antaninarenina, Andranodehoke, Ampihamy sud, Antanimena, Ankalomboro, Tsaragiso, Ankaraobato, Antsirasira, Tsiosy, Belavenoke nord, Belavenoke sud, Moralonake.

2280 personnes ont assistées à ces 100 réunions.

Notons qu’en dehors de ces réunions, Mme Perline en a tenu d’autres ; certains villages comme Ankalomboro, Bekorohake et Tranolahatse lui ont demandé d’aborder d’autres thèmes. A titre d’exemple, Mme Perline nous a rendu compte que les femmes d’Ankalomboro lui ont demandé de parler de « la diarrhée et les parasitoses intestinales » et de reprendre ses explications sur le thème « propreté et hygiène », Bekorohake a reposé des questions sur le planning familial.

Perline n’avait pas prévu d’organiser des réunions à Tranovato mais le village est venu la chercher. Tout cela pour dire que malgré les préoccupations quotidiennes, ces réunions d’éducation sanitaire intéressent les gens.

 

et depuis ....

 

1997

  • 3 puits : Tranolahatse, Belavenoke et Milenake.
  • Une  piste : la piste de l’Amitié :1,5 km entre Ankaraobato et Anteteza,
    10 ouvrages d’art et des milliers de m3 de remblais.
  • 890  arbres fruitiers plantés à Ankaraobato.

 

1998

  • 3  nouveaux puits : Tranolahatse, Belavenoke et Milenake.
  • Centre  de soins en terre à Milenake + meubles + matériels.
  • Livres  pour les écoles primaires
  • Financement  de consultations

 

1999

  • Un  pont à Anteteza
  • Une  salle polyvalente à Ankaraobato
  • Un  marché couvert à Ambatolily
  • 1000  consultations financées pour enfants de 0 à 15 ans.
  • 1000  autres consultations financées à 50 % pour villageois de tous âges.
  • 100  réunions d’Education Sanitaire et Nutritionnelle.
  • Un  puits à Ampoisy.

 

2000

  • 10  puits : Tsiosy, Ampoisy (le 2e), Antanimena, Tanambao, Bevala,
    Anteteza, Tranolahatse (le 3e), Bekorohake, Ambalavy,  Antaninarenina.
  • Un  2e marché couvert à Ambatolily.
  • Deux  magasins de stockage à Ankaraobato et Milenake.
  • 270  arbres fruitiers financés à 75 %.
  • Du  matériel chirurgical pour le Centre de soins de Milenake.
  • 100  réunions d’Education Sanitaire et Nutritionnelle (Cne de Milenake)
  • Des  meubles pour le Centre de soins d’Ankaraobato.
  • Deux  prêts à 0 % pour l’achat d’une décortiqueuse de riz à Milenake et deux machines  à coudre. à Ankaraobato.

 

2001

  • Une  piste de 150 m entre Ankaraobato et Tsaragiso.
  • 5  puits : Ankaraobato, Kalomboro, Bevala (le 2e), Ambatolily et
    Marolonake.
  • Un  grand Centre de soins en dur à Milenake.
  • Un  hangar (réunions et marché) à Antanimena.
  • 100  réunions d’Education Sanitaire et Nutritionnelle (Cne de ilenake). 

  

2002

  • 1ère phase des travaux de réhabilitation des deux canaux d’irrigation de la commune.
  • 2  puits : Tsaragiso et Ankasiabo.
  • Un  grand marché couvert à Milenake.
  • Réhabilitation  de la maternité d’Ankaraobato.
  • Formation au maraîchage pour 95 villageois.
  • Alphabétisation  de 30 adultes : Kalomboro et Tanambao.
  • 200  réunions d’Education Sanitaire et Nutritionnelle (Cne de Milenake).
  • Prêt  à 0 % : construction d’une porcherie et démarrage d’un élevage.

 

2003

  • 2phase des travaux de réhabilitation des deux canaux d’irrigation.
  • 3  salles polyvalentes + grande terrasse couverte + meubles à Milenake.
  • Formation maraîchage de 14 groupements (100 personnes).
  • Prêt  à 0 % pour l’achat de semences.
  • Création  d’une salle d’accouchement à la maternité d’Ankaraobato.
  • 2e année d’alphabétisation pour 28 adultes de Kalomboro et Tanambao.
  • Prêt  à 0 % pour l’achat de deux machines à coudre à Anteteza.
  • Electricité solaire au centre de soins de Milenake.
  • Formation  de deux membres de l’équipe de Lisa à la fabrication de papier artisanal à Tananarive.

 

2004

  • Un collège public + meubles à Milenake.
  • Un internat + meubles (30 places), le seul internat public à Madagascar.
  • Un  puits à Kalomboro (le 2e).
  • Un  atelier de fabrication de papier artisanal à Ankaraobato.
  • Réfection de la piste de l’Amitié « Robson Tsiravoa ».
  • Electrification solaire de la maternité d’Ankaraobato.
  • Travaux  sur le canal rive gauche à Ankaraobato.
  • Prêt à 0 % à l’équipe de Lisa pour l’achat de matériels de production de papier artisanal.
  • Création de deux bibliothèques villageoises à Ankaraobato et Milenake.

 

2005

  • 2 écoles primaires publiques à Bevala et Tsiosy.
  • Une maternité à Milenake.
  • Un puits au collège de Milenake.
  • Toilettes au collège et au centre de soins de Milenake.
  • 3 bourses pour trois collégiens de Milenake (pour étudier au lycée de Tuléar)
  • Une piste (1,5 km) entre Milenake et Andranodehoke.
  • 2e phase de réhabilitation de la piste de l’Amitié Robson Tsiravoa.

 

 2006

  • Une salle polyvalente à Marolonake.
  • Une salle polyvalente + un magasin de stockage à Kalomboro.
  • Un magasin de stockage à Beravy haut.
  • 1 salle polyvalente + 1 salle de classe pour l’école primaire d’Ambatolily.
  • Réparation d’une perte d’eau sur le canal rive gauche.
  • Prolongement du canal rive gauche de Milenake à Marolonake.
  • Financement des trois bourses (2e année).
  • Cinémamobile dans 4 villages : Belavenoke, Milenake, Ankaraobato et Anteteza.
  • Réhabilitation d’un puits à Tsianisiha.
  • Réfection et agrandissement du marché couvert de Manombo.
  • Réhabilitation totale de l’école primaire publique d’Anteteza.
  • 4 puits : Milenake (Centre de soins), Tsiafanoke, Tsandamba et Tsianisiha.

 

2007

  • Une école primaire publique + meubles à Tranovato (Cne de Milenake).
  • Un Centre de soins (CSB2) à Manombo.
  • Un grand marché couvert (5 pavillons) à Tsianisiha.
  • Un prêt à 0 % pour la coopérative Maison des Paysans de Milenake.
  • 100 réunions d’Education Sanitaire et Nutritionnelle (Cne de Milenake).
  • 2 journées de cinéma éducatif dans huit villages (Cnes de Milenake et
    Tsianisiha).
  • Alphabétisation de 65 adultes à Tsiosy.
  • Livres français et malgaches pour la bibliothèque villageoise de Kalomboro.
  • Poursuite des bourses pour 3 lycéens de Milenake.

 

2008

  • Un Centre de soins + matériel médical à Tsiafanoke (Cne de Tsianisiha).
  • Matériel médical pour le Centre de soins de Manombo.
  • Une école primaire publique à Andoharano (Cne de Tsianisiha).
  • Une cantine pour l’école primaire et le village à Milenake.
  • Une salle polyvalente à Belavenoke (Cne de Milenake).
  • Un puits à Belavenoke (Cne de Milenake).
  • Deux salles supplémentaires pour le collège de Manombo.
  • Un puits à Soaloke (Cne de Tsianisiha).
  • 100 réunions d’Education Sanitaire et Nutritionnelle (Cne de Milenake).
  • Poursuite des bourses pour 3 lycéens de Milenake.
  • 4 jours de classe verte pour 70 enfants de CM2 de la Cne de Milenake.

 

2009

  • Poursuite des bourses pour 3 lycéens de Milenake.
  • 100 réunions d’Education Sanitaire et Nutritionnelle (Cne de Milenake).
  • Formation des membres de la coopérative paysanne de Milenake.
  • Colo/classe verte pour 70 enfants de CM2 Cne de Milenake.
  • Un gîte d’étape + douches + toilettes à Milenake.
  • Un marché couvert à Tsihake (Cne de Manombo).
  • Une école primaire publique à Soaloke (Cne de Tsianisiha).
  • Deux classes supplémentaires pour le collège de Milenake.
  • Une maternité à Tsianisiha.
  • Un pont sur la piste entre Milenake et Andranodehoke.

 

2010

  • Un Centre de Formation Professionnelle national (12 bâtiments) à Ankaraobato (Cne
    de Milenake).
  • Une école primaire publique à Fitsitike (Cne de Manombo).
  • Un puits à Andranodehoke (Cne de Milenake).
  • Un marché couvert à Belavenoke (Cne de Milenake).
  • Une colo/classe verte pour 70 enfants de CM2 Cne de Tsianisiha.
  • Du matériel audio visuel pour le collège de Manombo.
  • Des meubles pour la bibliothèque villageoise d’Ankaraobato.
  • Des livres pour les bibliothèques villageoises de Kalomboro, Milenake et
    Ankaraobato.
  • Une boîte complète d’accouchement pour la maternité de Tsianisiha.

 

2011

  • Un 2e internat + meubles pour le CFP national d’Ankaraobato.
  • Deux terrains de sport pour le CFP national d’Ankaraobato.
  • Matériels et animaux pour le CFP national d’Ankaraobato.
  • Un lavoir et une cuisine pour le Centre de Soins de Milenake.
  • Une colo/classe verte pour 70 enfants de CM2 Cne de Tsianisiha.
  • Un collège à Beravy Haut (Cne de Tsianisiha).
  • Un grand magasin de stockage à Behompy (Cne de Tsianisiha).
  • Une école primaire publique à Antevamena (Cne de Tsianisiha)
  • Une école primaire publique à Madiorano (Cne de Manombo).
  • Une grande salle polyvalente à Manombo.
  • Un hébergement pour marchands à Tsandamba (Cne de Manombo).
  • 100 réunions d’Education Sanitaire et Nutritionnelle Cne de Tsianisiha.

  

2012 

Commune de Milenake

  • Prêt à 0% à la KOTAMI (coopérative paysans)
  • Douches au CSB de Milenake
  • Lavoir quatre bacs à Tsaragiso
  • Apprentissage du français aux membres du comité gîte d’étape Milenake
  • Livres techniques pour le CFP
  • Livres pour les bibliothèques villageoises

Commune de Tsianisiha

  • 100réunions ESN (Educ. Sanit et Nutri)
  • Maternité à Beravy
  • Gîte d’étape + stockage à Tsianisiha
  • Magasin de stockage à Andoharano Morafeno 

Commune de Marofoty

  • Collège à Ankadobarika
  • Ecole primaire 3 salles (il y en avait déjà 2) à Marofoty
  • Ecole primaire 3 salles (il y en avait déjà 2) à Antanimena
  • CSB 2 (Centre de Soins) à Marofoty
  • Colo classe verte pour 70 enfants de CM2

 

2013

  • agrandissement du CFP d’Ankaraobato
  1. 4 salles de classe supplémentaires
  2. un 3e internat de 42 places
  3. un magasin de stockage (matériels et charbon)
  4. matériels divers, machine à bois, tables à dessin
  • un puits à Antanimahery (Cne marofoty)
  • une gargote à Tsianisiha
  • un magasin de stockage à Andoharano Tsaratanana (Cne Tsianisiha)
  • une école maternelle publique à Ankaraobato (Cne Milenake)
  • un restaurant bar à Milenake
  • une école primaire publique, 2 salles à Antsonomarify (Cne marofoty)
  • plantation d’arbres : 14 écoles, 2 centres de soins + 7 villages - Cne de Milenake.
  • réfection de la toiture de la grande salle polyvalente de Manombo
  • réfection de la toiture du collège de Manombo + peintures intérieures et extérieures.
  •  

2014

Pour Madagascar :

  • Lycée technique et professionnel à Ankaraobato (5 bâtiments)
  • Machine à bois et broyeur pour le CFP et le Lycée d'Ankaraobato.

Commune de Milenake :

  • Salle culturelle, matériels vidéo et bibliothèque à Ankaraobato
  • Matériel sono et instruments pour l'association des artistes Masikoro
  • Gendarmerie dont 4 logements aux normes à Milenake
  • 100 réunions d’Education Sanitaire
  • Livres pour l’école maternelle d'Ankaraobato.

Commune de Tsinisiha :

  • Magasin de stockage à Soaloke

Commune de Marofoty

  • Colo classe verte 70 enfants de CM2

2015

  • Maxi Marché Milenake + épiceries + stockage + toilettes
  • Piste Ankilimalinike-Antanimena (3,2km)
  • 4 salles de classe supplémentaires au lycée technique
  • Portail du lycée technique
  • Un collège à Beroroha (Cne de Marofoty)
  • Un collège à Tsianisiha
  • 100 réunions d’éducation sanitaire (Cne Milenake)
  • Classe verte à Mangily 70 enfants CM² de Milenake
  • Machine à bois et broyeur pour CFP et lycée
  • Livres pour bibliothèques villageoises
  • Matériels pour électrification solaire bureaux gendarmerie
  • Réparation toiture terrasse école maternelle
  • Petits travaux puits et piste de Tsaragiso
  • 2 meubles présentoirs bibliothèque Ankaraobato
  • Activité pétanque (Tsaragiso et Milenake)

2016

Piste n°2 : 8,5km de Marofoty à Tsianisiha, 12 dalots

Lycée d’ens. général intercommunal de Tsianisiha

Livres pour bibliothèque du lycée

Gargote villageoise à Ankaraobato

Clôture en dur et portail au gîte d’étape de Tsianisiha

100 réunions d’éducation sanitaire dans 7 écoles

Action culturelle

Classe verte pour 70 enfants CM2 de 4 villages

Mairie de trois salles à Tsifota

Deux buts de foot à Milenake

Réhabilitation piste Tsaragiso

 

 

    2018

  • Ecole primaire de Lambolo : 4 salles + bureau directeur
  • Ecole primaire d’Androtsy : 4 salles + bureau directeur
  • Réhabilitation de l’école primaire de Tsihake : 2 salles
  • Réhabilitation de l’école primaire de Manombo : 4 salles
  • Grande salle préscolaire à Antsonomarify
  • 2 classes vertes de 70 enfants EPP Ankaraobato
  • Bureaux et logements pour gendarmerie Tsandamba
  • Petit bazar couvert à Marofoty
  • Grande salle polyvalente à Marofoty
  • Gîte d’étape de Manombo (avec douches et toilettes)
  • 100 réunions éducation sanitaire dans la commune de Marofoty
  • Activité pétanque et foot féminin
  • Action culturelle
  • 3 lits pour la maternité de Marofoty
  • Alphabétisation 8 adultes Tsaragiso (2e phase)
  • Prêt à 0% d’intérêts pour l’association AVT
Dans le cercle, le territoire d'intervention de PROJET ACTION
Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© ASSOCIATION PROJET ACTION